Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Diplomatie Page d'Accueil
La Belgique envisage un nouveau médiateur dans le dialogue national congolais

« On peut imaginer que Kodjo termine son dialogue et qu’il ouvre ensuite la voie à un autre facilitateur qui pourrait, lui, réunir vraiment tous les acteurs de la crise congolaise. Saïd Djinit, l’envoyé spécial des Nations-Unies, pourraient être cet homme. Il connaît le dossier, les acteurs. Il représente les Nations-Unies et n’a pas été exposé par le précédent dialogue », a-t-il martelé

Kodjo sur le départ, Djinit pour un vrai dialogue

Comme au Burundi où il n’a pas pu boucler sa mission de médiation, avant de plonger ce pays dans le chaos, Edem Kodjo, facilitateur de l’UA au dialogue politique national, n’est pas en odeur de sainteté en RDC. Après les graves incidents des 19 et 20 septembre à Kinshasa, la communauté internationale pense sérieusement au remplacement du Togolais avant d’entamer le vrai dialogue politique. Sur la liste de prétendants à ce poste, Saïd Djinnit, envoyé spécial des Nations unies dans la région des Grands Lacs, part favori.

Facilitateur désigné de l’Union africaine du dialogue politique national, Edem Kodjo n’a pas pu faire mieux qu’embraser le pays en créant une rupture entre l’Opposition – la vraie – et la majorité au pouvoir. Sa mission de facilitation s’étant soldée par un fiasco, le Togolais a eu le mérite de révéler au grand jour non pas seulement ses limites mais aussi la face cachée de ses commanditaires.

Le facilitateur partage la responsabilité de tristes événements  qui ont endeuillé Kinshasa les 19 et 20 septembre 2016. Le bilan provisoire fait état de 32 morts, dont quatre policiers, selon la Police nationale congolaise, et une centaine de morts, de l’avis de l’UDPS d’Étienne Tshisekedi. Le péché du Togolais  c’est d’avoir pris fait et cause pour l’une des parties en conflit. Emporté par un orgueil injustifié, Edem Kodjo a préféré conduire le dialogue en laissant au bord de la rue la masse la plus importante de l’Opposition.

De toute façon,  l’échec colle à la peau du facilitateur improvisé. Après son passage au Burundi, ce pays est rentré dans un cycle de violence inédit. Et dire que c’est à une personnalité au passé controversé – Premier ministre au temps fort de la dictature de feu le président togolais Eyadema  - que la présidente de la Commission de l’UA a confié le sort de la RDC pour sa sortie de crise préélectorale. Y aurait-il un complot ourdi contre la RDC en haut lieu de l’UA ? C’est fort probable.

La tragédie des 19 et 20 septembre a servi de déclic à la forte implication des Nations unies dans le dossier congolais. Pour preuve, toutes les rencontres qui se sont multipliées sur la RDC en marge de l’assemblée générale ordinaire.  L’UA, qui a toujours soutenu Edem Kodjo, a ouvertement étalé ses limites.

Un autre facilitateur arrive

Dans une déclaration relayée par La libre Belgique, Didier Reynders, chef de la diplomatie belge, a indiqué que les Nations unies penseraient déjà à un « vrai dialogue » sans Kodjo. « La RDC est au centre de bien des réunions. Nous sommes tous terriblement préoccupés par la violence qui sévit dans ce pays ces dernières heures. Nous appelons tous les protagonistes à la retenue. Il est évident que, dans un scénario comme celui-ci, nous insistons d’abord auprès des responsables de l’Etat pour qu’ils évitent toute violence disproportionnée », a indiqué Didier Reynders.

A New York, l’après-Kodjo se dessine déjà. Le chef de la diplomatie belge est allé plus loin en citant un nom : Saïd Djinnit, envoyé spécial des Nations unies en RDC. « On peut imaginer que Kodjo termine son dialogue et qu’il ouvre ensuite la voie à un autre facilitateur qui pourrait, lui, réunir vraiment tous les acteurs de la crise congolaise. Saïd Djinnit, l’envoyé spécial des Nations unies, pourrait être cet homme. Il connaît le dossier, les acteurs, il représente les Nations unies et n’a pas été exposé par le précédent dialogue ».

 

Share L'Appel Africain
   
 
 
Santé
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre" ... [Lire]

Economie
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
La RDC compte se doter des centrales hydroélectriques à petite échelle qui seront construites dans les milieux ruraux grâce au projet MCH (Mini et micro centrales hydroélectriques) lancé par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires multilat... [Lire]

Politique
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique de cette élection. Le Congo a mis des moyens de côté pour ce faire  ... [Lire]

Santé
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé... [Lire]

Economie
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un ... e PNUD est l'un des principaux organismes multilatéraux de développement. Présent dans 9 provinces de la RDC, ... ... [Lire]

Politique
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert ce dimanche 24 juin, sur toute l’étendue du territoire nationalLa réception des candidatures est organisée du 24 juin au 08 juillet pour les élections provinciales. Les Bureaux d... [Lire]

Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

Politique
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
Les sénateurs congolais ont rejeté l’idée de transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ils se sont ainsi exprimés, vendredi 25 mai à Kinshasa, lors de la plénière sur l’examen du rapport de la commission Environnement, Resso... [Lire]

Politique
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
L’OIF a présenté les résultats de son audit sur le fichier électoral vendredi 25 mai à Kinshasa. Elle note notamment le caractère inclusif et exhaustif du fichier électoral, mais également des faiblesses.... [Lire]

Politique
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
... [Lire]

 
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
Rdc: Quid de la Table Ronde sur les exportations?
Rdc: plus de 300 enfants directement affectés par les violences en 3 semaines (Monusco)
Monusco: des rapports mensuels sur la Rdc attendus dorénavant par le Conseil de Sécurité de l'Onu
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer