Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Santé Page d'Accueil
RDC: l’épidémie de choléra progresse plus rapidement que prévu à Kinshasa

En RDC, le nombre de décès enregistrés suite au choléra à Kinshasa continue de progresser. La maladie touche désormais 16 zones de santé sur 35 que compte la capitale. L’épicentre de l’épidémie est le quartier Camp Luka. C’est là qu’en début de semaine, une première unité de traitement a été installée avec l’aide de Médecins sans frontières (MSF). Une trentaine de nouveaux patients s’y présentent chaque jour en moyenne. Des familles, qui pour la plupart n’avaient jamais été confrontées à cette maladie jusque-là.

 

Une jeune femme tente de calmer les pleurs de son bébé. De l'eau ruissèle sur son visage. Elle vient juste d'arriver. Son enfant n'a pas encore un an : « Cela fait deux jours qu'il vomit et qu'il a de la diarrhée. Et ça ne s'arrête pas. Je suis inquiète, surtout qu'il y a eu deux cas de choléra dans la maison juste en face de la nôtre ».Dieudonné Bokwala, l'un des responsables du centre, mène un premier entretien. Il comprend qu'avant de venir se faire soigner ici, l'enfant a passé deux journées dans un dispensaire de quartier : « Il y a certains dispensaires qui, même s’ils voient des cas de diarrhées, commencent d’abord à traiter les malades pour avoir des frais de consultation. Ils s’enrichissent. Nous sensibilisons tous ces prestataires de soins que lorsqu’il y a un cas de diarrhée, amenez-le au centre de soins. Nous, on va investiguer et on va voir. Si ce n’est pas le choléra, on va vous le renvoyer ».Des recommandations difficiles à appliquerA l'entrée du centre, une équipe sensibilise les passants et les proches. Annie Ndaya fait partie de l'équipe. L’objectif est de détecter d'éventuels nouveaux cas, d'informer sur la maladie et de délivrer des conseils d'hygiène : « Les toilettes, ils doivent utiliser les latrines qui sont hygiéniques et surtout boire de l’eau qui est potable pour éviter la contamination ».Samuel Mounganga, dont la femme vient d'être admise au centre, écoute, mais il se demande comment appliquer ces conseils : « Le problème, c'est que chez moi, il n'y a pas de véritables toilettes et pas d'eau propre pour se laver non plus. C'est ça le problème ».Nombre de lits insuffisantQuelques minutes plus tard, un malade arrive sur une civière. Un drap recouvre son buste et son visage. Comme un tiers des patients qui décèdent ici, il arrive trop tard, par méconnaissance de la maladie, expliquent les responsables du centre, ou par peur d'être stigmatisés. D’ailleurs, l’épidémie progresse plus vite que prévu et les vingt lits d’hospitalisation installés au départ ne suffisent déjà plus.A peine ouvert, le centre est déjà rempli. Et, faute de place en zone de traitement, certains patients sous perfusion se retrouvent aux côtés d'autres en observation. Le docteur Lusala Mavinga ne s'attendait pas à une telle affluence : « Vous voyez, il y a ceux qui sont encore sur des chaises parce qu’il n’y a pas de lits. Il y a ceux qui sont là, ils sont à deux par lit parce que le nombre de lits est vraiment insuffisant par rapport au nombre de patients qui viennent de jour en jour ».Manque d’eauAutre défi, l'accès à l'eau. Le quartier n'est pas raccordé au réseau. Pour le moment, Gaston Lufungula, responsable de l'approvisionnement pour MSF, entasse des bidons qu'il achète auprès d'une école du quartier, mais si l'épidémie augmente cela ne sera plus tenable : « La régie des eaux, depuis qu’on l’a appelée, n’est toujours pas venue. Nous achetons l’eau dans un centre comme celui-ci. Il faut à peu près 6 000 litres par jour ».Pour le moment, une trentaine d'infirmiers ont été formés à cette maladie, mal connue dans la capitale. Ils se relaient jour et nuit dans ce centre. Mais au rythme où va la maladie le professeur Bompangue,  qui supervise la lutte contre le choléra dans le pays, le sait, il faudra en former davantage : « Le personnel infirmier n’est pas habitué à la prise en charge du choléra, pas seulement technique, mais aussi des aspects de gestion de l’hygiène pour éviter qu’eux-mêmes ne se contaminent et aussi que les accompagnants se contaminent. Donc, les deux premières semaines, il va y avoir un gros travail d’accompagnement rapproché ».Jeudi soir, 49 patients passaient la nuit au centre, plus du double de ce qui était prévu au départ.

 

 

 

 

Share Rfi
   
 
 
Santé
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre" ... [Lire]

Economie
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
La RDC compte se doter des centrales hydroélectriques à petite échelle qui seront construites dans les milieux ruraux grâce au projet MCH (Mini et micro centrales hydroélectriques) lancé par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires multilat... [Lire]

Politique
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique de cette élection. Le Congo a mis des moyens de côté pour ce faire  ... [Lire]

Santé
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé... [Lire]

Economie
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un ... e PNUD est l'un des principaux organismes multilatéraux de développement. Présent dans 9 provinces de la RDC, ... ... [Lire]

Politique
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert ce dimanche 24 juin, sur toute l’étendue du territoire nationalLa réception des candidatures est organisée du 24 juin au 08 juillet pour les élections provinciales. Les Bureaux d... [Lire]

Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

Politique
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
Les sénateurs congolais ont rejeté l’idée de transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ils se sont ainsi exprimés, vendredi 25 mai à Kinshasa, lors de la plénière sur l’examen du rapport de la commission Environnement, Resso... [Lire]

Politique
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
L’OIF a présenté les résultats de son audit sur le fichier électoral vendredi 25 mai à Kinshasa. Elle note notamment le caractère inclusif et exhaustif du fichier électoral, mais également des faiblesses.... [Lire]

Politique
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
... [Lire]

 
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
Rdc: Quid de la Table Ronde sur les exportations?
Rdc: plus de 300 enfants directement affectés par les violences en 3 semaines (Monusco)
Monusco: des rapports mensuels sur la Rdc attendus dorénavant par le Conseil de Sécurité de l'Onu
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer