Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Santé Page d'Accueil
RDC: l’épidémie de choléra progresse plus rapidement que prévu à Kinshasa

En RDC, le nombre de décès enregistrés suite au choléra à Kinshasa continue de progresser. La maladie touche désormais 16 zones de santé sur 35 que compte la capitale. L’épicentre de l’épidémie est le quartier Camp Luka. C’est là qu’en début de semaine, une première unité de traitement a été installée avec l’aide de Médecins sans frontières (MSF). Une trentaine de nouveaux patients s’y présentent chaque jour en moyenne. Des familles, qui pour la plupart n’avaient jamais été confrontées à cette maladie jusque-là.

 

Une jeune femme tente de calmer les pleurs de son bébé. De l'eau ruissèle sur son visage. Elle vient juste d'arriver. Son enfant n'a pas encore un an : « Cela fait deux jours qu'il vomit et qu'il a de la diarrhée. Et ça ne s'arrête pas. Je suis inquiète, surtout qu'il y a eu deux cas de choléra dans la maison juste en face de la nôtre ».Dieudonné Bokwala, l'un des responsables du centre, mène un premier entretien. Il comprend qu'avant de venir se faire soigner ici, l'enfant a passé deux journées dans un dispensaire de quartier : « Il y a certains dispensaires qui, même s’ils voient des cas de diarrhées, commencent d’abord à traiter les malades pour avoir des frais de consultation. Ils s’enrichissent. Nous sensibilisons tous ces prestataires de soins que lorsqu’il y a un cas de diarrhée, amenez-le au centre de soins. Nous, on va investiguer et on va voir. Si ce n’est pas le choléra, on va vous le renvoyer ».Des recommandations difficiles à appliquerA l'entrée du centre, une équipe sensibilise les passants et les proches. Annie Ndaya fait partie de l'équipe. L’objectif est de détecter d'éventuels nouveaux cas, d'informer sur la maladie et de délivrer des conseils d'hygiène : « Les toilettes, ils doivent utiliser les latrines qui sont hygiéniques et surtout boire de l’eau qui est potable pour éviter la contamination ».Samuel Mounganga, dont la femme vient d'être admise au centre, écoute, mais il se demande comment appliquer ces conseils : « Le problème, c'est que chez moi, il n'y a pas de véritables toilettes et pas d'eau propre pour se laver non plus. C'est ça le problème ».Nombre de lits insuffisantQuelques minutes plus tard, un malade arrive sur une civière. Un drap recouvre son buste et son visage. Comme un tiers des patients qui décèdent ici, il arrive trop tard, par méconnaissance de la maladie, expliquent les responsables du centre, ou par peur d'être stigmatisés. D’ailleurs, l’épidémie progresse plus vite que prévu et les vingt lits d’hospitalisation installés au départ ne suffisent déjà plus.A peine ouvert, le centre est déjà rempli. Et, faute de place en zone de traitement, certains patients sous perfusion se retrouvent aux côtés d'autres en observation. Le docteur Lusala Mavinga ne s'attendait pas à une telle affluence : « Vous voyez, il y a ceux qui sont encore sur des chaises parce qu’il n’y a pas de lits. Il y a ceux qui sont là, ils sont à deux par lit parce que le nombre de lits est vraiment insuffisant par rapport au nombre de patients qui viennent de jour en jour ».Manque d’eauAutre défi, l'accès à l'eau. Le quartier n'est pas raccordé au réseau. Pour le moment, Gaston Lufungula, responsable de l'approvisionnement pour MSF, entasse des bidons qu'il achète auprès d'une école du quartier, mais si l'épidémie augmente cela ne sera plus tenable : « La régie des eaux, depuis qu’on l’a appelée, n’est toujours pas venue. Nous achetons l’eau dans un centre comme celui-ci. Il faut à peu près 6 000 litres par jour ».Pour le moment, une trentaine d'infirmiers ont été formés à cette maladie, mal connue dans la capitale. Ils se relaient jour et nuit dans ce centre. Mais au rythme où va la maladie le professeur Bompangue,  qui supervise la lutte contre le choléra dans le pays, le sait, il faudra en former davantage : « Le personnel infirmier n’est pas habitué à la prise en charge du choléra, pas seulement technique, mais aussi des aspects de gestion de l’hygiène pour éviter qu’eux-mêmes ne se contaminent et aussi que les accompagnants se contaminent. Donc, les deux premières semaines, il va y avoir un gros travail d’accompagnement rapproché ».Jeudi soir, 49 patients passaient la nuit au centre, plus du double de ce qui était prévu au départ.

 

 

 

 

Share Rfi
   
 
 
Politique
RDC : Sylvestre Ilunga, nouveau Premier ministre
Quatre mois après son investiture, le Président congolais Félix Tshisekedi, a nommé un nouveau Premier ministre ... [Lire]

Politique
RDC : Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères reçu par Félix Tshisekedi
Le chef de la diplomatie française est à Kinshasa pour une visite officielle dans le cadre de la coopération bilatérale entre la RDC et la France... [Lire]

Politique
RDC : les priorités de Félix Tshisekedi présentées aux ambassadeurs de l’UE
le Chef de L'Etat est revenu sur sa promesse de mettre le Congolais au centre de ses préoccupations.... [Lire]

Politique
MONUSCO : quand les députés provinciaux s’imprègnent de la procédure parlementaire
Plusieurs notions ont été abordées au cours de cet atelier notamment de techniques d’élaboration du budget, de l’édit provincial et de rédaction de rapport parlementaire.... [Lire]

Sports
CAF/interclubs : l’Afrique du Nord dicte sa loi
Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions CAF, les deux demi-finales retour se sont soldées par deux matchs nuls 0-0. Deux résultats qui conviennent aux deux derniers vainqueurs de la compétition, l'ES Tunis et le Wydad Casablanc... [Lire]

Politique
RDC : investiture des nouveaux gouverneurs
Tous les gouverneurs récemment élus, à l’exception du Nord-Kivu et Sankuru, vont procéder aux remise-reprises aux dates qui seront convenus, et exercer leur mandat.... [Lire]

Culture et Arts
RDC : quand l’artiste Lutumba laisse un héritage musical riche et varié
Lutumba laisse un héritage musical constitué des tubes à succès, au contenu édifiant et interprété par des artistes talentueux. ... [Lire]

Education
RDC/Examen d’Etat : Les épreuves préliminaires postposées à Beni
La session préliminaire de dissertation pour l'édition 2018-2019 de l'examen d'Etat aura lieu du 17 au 22 mai à Beni Ville et Beni territoire au Nord-Kivu, a annoncé le ministre intérimaire de l’EPSP, Emery Okundji. ... [Lire]

Santé
RDC-Santé : A l’heure des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole
Ces campagnes mobilisent plus de 230 000 acteurs du ministère de la Santé publique et des partenaires. Elles ciblent 19 466 557 enfants âgés de 0 à 59 mois pour la vaccination contre la poliomyélite et 2 200 772 enfants âgés de 6 à 59 mois pour l... [Lire]

Sports
Ligue des champions CAF: Les quatre derniers champions vont s'affronter
Quatre ans après, revoilà le Tout Puissant Mazembe en demi-finale de la Ligue des champions. En quarts de finale retour, samedi 13 avril, les Corbeaux sont venus à bout du Simba Sports Club (4-1). Victoire encore plus éclatante du Wydad Casablanca con... [Lire]

 
RDC : Sylvestre Ilunga, nouveau Premier ministre
RDC : Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères reçu par Félix Tshisekedi
RDC : les priorités de Félix Tshisekedi présentées aux ambassadeurs de l’UE
MONUSCO : quand les députés provinciaux s’imprègnent de la procédure parlementaire
CAF/interclubs : l’Afrique du Nord dicte sa loi
RDC : investiture des nouveaux gouverneurs
RDC : quand l’artiste Lutumba laisse un héritage musical riche et varié
RDC/Examen d’Etat : Les épreuves préliminaires postposées à Beni
RDC-Santé : A l’heure des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole
Ligue des champions CAF: Les quatre derniers champions vont s'affronter
RDC : quand l’OMS lance un appel de fonds supplémentaires pour poursuivre la riposte contre l'épidémie d’ebola
RDC : engagement américain pour renforcer la coopération en matière de défense
CAN 2019 : les leçons du tirage au sort
RDC-Ebola : des nouveaux cas de décès
RDC : le mandat de la MONUSCO prolongé de 9 mois
Le secrétaire adjoint aux Affaires africaines des Etats-Unis attendu en RDC
RDC : les grands axes du programme d’urgence du Président Felix Tshisekedi
RDC: facilité de visas pour les étrangers d’origine congolaise
RDC/Diplomatie : Le Président Félix Tshisekedi veut un partenariat au bénéfice des Congolais
RDC : vers le renouvellement du mandat de la MONUSCO
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer