Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Science Page d'Accueil
Un scientifique photographie une âme quittant son corps au moment de sa mort

Le calendrier de désincarnation astrale où l’esprit quitte le corps a été capturé par le scientifique russe Konstantin Korotkov, qui a photographié une personne au moment de sa mort avec une caméra bioélectrographique.

L’image prise en utilisant la méthode de visualisation de décharge de gaz, une technique avancée de photographie Kirlian montre en bleu la force de vie de la personne en laissant le corps progressivement.

Selon Korotkov, le nombril et la tête sont les parties qui perdent d’abord leur force de vie (ce qui serait l’âme) et l’aine et le cœur sont les dernières zones avant que l’esprit surfe vers la fantasmagorie de l’infini.

Dans d’autres cas, Korotkov a remarqué que « l’âme » des personnes qui souffrent d’une mort violente et inattendue apparaissent généralement dans un état de confusion dans ses mesures avant de retourner à leur corps dans les jours qui suivent la mort. Cela pourrait être dû à l’utilisation d’un surplus d’énergie.

Âme quittant son corps

La technique développée par Korotkov, qui est directeur de l’Institut de recherche de la culture physique de Saint-Pétersbourg, est approuvée en tant que technologie médicale par le ministère de la Santé de la Russie et est utilisé par plus de 300 médecins dans le monde pour le stress et le suivi des progrès des patients traités pour des maladies telles que le cancer. Korotkov dit que sa technique d’imagerie de l’énergie pourrait être utilisée pour regarder toutes sortes de déséquilibres biophysiques et diagnostiquer en temps réel et aussi montrer si une personne a des pouvoirs psychiques.

Cette technique, qui mesure en temps réel le rayonnement stimulé est amplifiée par le champ électromagnétique, est une version plus avancée de la technologie développée pour mesurer l’aura de Semyon Kirlian. Voici une entrevue avec le Dr Korotkov qui parle davantage de sa pratique:
Un scientifique photographie une âme quittant son corps au moment de sa mort

Le Dr. Korotkov est l’auteur de plus de 200 articles dans des revues sur la physique et la biologie, et il détient 17 brevets sur des inventions biophysiques. Le professeur Korotkov a mené une carrière de chercheur pendant plus de 30 ans, combinant rigoureusement les méthodes scientifiques et une insatiable curiosité sur ce qui concerne l’esprit et l’âme avec un profond respect pour toute forme de vie. C’est également un alpiniste avec 25 ans d’expérience. Il a donné des conférences, des séminaires et des sessions de formation dans 43 pays, et a présenté des documents et animé des ateliers dans plus de 100 conférences nationales et internationales.

Si l’on devait remettre en question la crédibilité de cette histoire, ce ne serait pas en disant que ce scientifique n’est pas crédible. Il est professeur en informatique et en biophysique à l’Université Fédérale des Technologies de l’Information de Saint Pétersburg, département Mécanique et Optique (ITMO). Il a occupé le poste de directeur adjoint de l’Institut Fédéral de Recherches de culture physique de Saint-Pétersburg (Saint-Petersburg Federal Research Institute of physical Culture), et président de l’Union Internationale de la Bioélectrographie médicale et appliquée pour n’en citer que quelques-uns.

J’ai visité son site, j’ai lu les articles qu’il a publiés. Il a des tonnes d’articles sur la mesure des champs énergétiques humains, la mesure scientifique de l’aura, d’autres sujets fascinants. Je suis également tombé sur l’article original qui représente un résumé des résultats d’une recherche expérimentale sur l’activité par bioélectrographie post mortem du corps humain à partir de l’effet Kirlian. L’étude s’intitulait « Experimental investigations of post mortem bioelectrographic images of human fingers » que vous pouvez trouver ICI (uniquement en anglais).

La technique GDV a pour objectif principal, l’observation de l’étude du champ énergétique humain. La trouvaille des concepteurs de la méthode a consisté à traduire l’effet KIRLIAN induit sur les extrémités des doigts des mains, en des schémas énergétiques informatisés s’appliquant au corps entier. L’étude a révélé qu’il y avait trois groupes principaux de photographie qui ont émergé au cours de leurs expériences, et ces photographies ont toujours été en corrélation avec la façon dont la personne est décédée :

1) Des courbes d’une amplitude de variation relativement faible. Celles-ci sont associées à une « mort calme » en raison de motifs naturels, prévus par l’état de l’organisme, généralement au moment de la vieillesse.
2) Des courbes avec un pic prononcé pendant plusieurs heures après la mort et une amplitude
relativement faible par la suite. Celles-ci sont associées à une « mort subite » dans un accident de la circulation suivi d’un traumatisme cranio-cérébral.
3) Des courbes avec de grandes variations d’amplitude, qui continuent pendant longtemps. Celles-ci sont associées à une « mort violente » en raison d’un concours de circonstances défavorables : un suicide, un assassinat, de mauvais soins médicaux.

Ils ont conclu que les substances énergétiques des morts qui sont restées avec le cadavre peuvent être photographiées, avec les photos en corrélation avec la durée du traumatisme. Il existe une sorte d’empreinte de l’âme que l’on peut détecter dans le corps. Voici une photographie réalisée avec le système GDV.

Ils disent que l’étude rend crédible l’idée de nos systèmes physiques sont en corrélation avec les structures informationnelles de l’énergie (notre âme). « Nous parlons d’une structure informationnelle de l’énergie comme d’une structure avec un objectif champ-espace, interconnectée avec le corps humain, mais qui existe indépendamment de celui-ci, pour un certain temps. Cette structure provient de la naissance et des changements dans le processus de synergie morphogénétique. »

« Nous avons reçu des données provisoires montrant que dans certains cas, quelques jours avant la mort on observe une augmentation de l’activité du patient et une augmentation de l’intensité de décharge de gaz. Ces données peuvent fournir de nouvelles informations sur le processus de transition vers une autre vie. »

Donc pour la première fois, cette fameuse affaire a enfin la première étude couplée avec elle pour renforcer ses allégations. Les photos de l’âme quittant le corps au moment du décès ne ressemblent en rien à la photo du début de l’article, et ressemblent davantage à des pointes et des amplitudes dans les photographies énergétiques GDV qui sont en corrélation avec la nature de la mort des personnes et l’heure à laquelle ces personnes sont mortes. Il peut y avoir d’autres études similaires parmi les centaines qu’il a publiées qu’on doit encore creuser et rapporter , mais je pense qu’il est toujours intéressant d’admettre le fait que les photographies de nos systèmes informationnels de l’énergie peuvent être objectivement photographiés de notre corps après la mort.

Share lappelafricain.com
   
 
 
Economie
Banques de développement: Remédier au déficit de financement des infrastructures
À l’occasion de l’Africa Investment Forum, une dizaine de banques de développement tentent de faire aboutir une soixantaine de projets. Et de progresser sur un point : leur lenteur dans le traitement des dossiers.... [Lire]

Santé
Ebola à Beni : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire
En mission en Rdc depuis lundi 5 novembre 2018, le Secretaire général adjoint de l'Onu, Jean Pierre la Croix a salué le travail qu’abattent le gouvernement de la RDC, les agences onusiennes et les différents acteurs engagés dans la riposte à cette... [Lire]

Santé
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre" ... [Lire]

Economie
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
La RDC compte se doter des centrales hydroélectriques à petite échelle qui seront construites dans les milieux ruraux grâce au projet MCH (Mini et micro centrales hydroélectriques) lancé par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires multilat... [Lire]

Politique
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique de cette élection. Le Congo a mis des moyens de côté pour ce faire  ... [Lire]

Santé
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé... [Lire]

Economie
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un ... e PNUD est l'un des principaux organismes multilatéraux de développement. Présent dans 9 provinces de la RDC, ... ... [Lire]

Politique
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert ce dimanche 24 juin, sur toute l’étendue du territoire nationalLa réception des candidatures est organisée du 24 juin au 08 juillet pour les élections provinciales. Les Bureaux d... [Lire]

Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

Politique
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
Les sénateurs congolais ont rejeté l’idée de transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ils se sont ainsi exprimés, vendredi 25 mai à Kinshasa, lors de la plénière sur l’examen du rapport de la commission Environnement, Resso... [Lire]

 
Banques de développement: Remédier au déficit de financement des infrastructures
Ebola à Beni : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
Rdc: Quid de la Table Ronde sur les exportations?
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer