Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Diplomatie Page d'Accueil
Des ministres Belges à Kinshasa pour 4 jours

Ils ont à leur agenda des rencontres avec des membres du gouvernement congolais et sans doute avec le président Joseph Kabila, mais aussi de l’opposition et de la société civile, ont indiqué vendredi leur entourage.

L’un des thèmes centraux de ces entretiens sera le prochain cycle électoral, qui doit débuter par des scrutins locaux en octobre prochain avant de culminer par une présidentielle et des législatives en novembre 2016, peu avant l’expiration du second mandat de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001.

Le calendrier publié le 12 février par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) prévoit l’organisation des scrutins en retard: élections des députés provinciaux et élections locales (25 octobre 2015), élections sénatoriales (17 janvier 2016) et des gouverneurs de provinces (31 janvier 2016), ces deux derniers scrutins devant se tenir au suffrage indirect comme l’élection des maires (7 mars 2016). La présidentielle et les législatives sont fixées au 27 novembre 2016. Le tout avec un budget estimé à environ 1,1 milliard de dollars pour sept scrutins différents.

Une partie de l’opposition congolaise craint que Joseph Kabila, 43 ans, à qui la Constitution interdit de se représenter en 2016, cherche à retarder la présidentielle pour pouvoir rester en fonction au-delà du terme de son second quinquennat.

En janvier, des manifestations de protestation contre une révision de la loi électorale qui aurait permis de reporter la présidentielle ont été durement réprimées, au prix de 27 morts, dont 23 à Kinshasa, en trois jours, selon un bilan officiel.

Ces manifestations et la pression internationale – ainsi que des réticences jusque dans le camp présidentiel – ont conduit à l’abandon de la disposition contestée: un recensement préalable de la population de cet immense pays. Mais la nouvelle loi, adoptée le 25 janvier, lie cependant potentiellement la tenue des législatives aux résultats du recensement. Ce scrutin devant avoir lieu avec la présidentielle, certains juristes ou opposants craignent que cette disposition puisse être utilisée pour retarder l’échéance de « l’élection reine« .

Dès la promulgation de la loi, Didier Reynders avait appelé toutes les parties prenantes à contribuer à la tenue d’élections « transparentes, libres et justes » et souhaité le respect du calendrier électoral établi par la Céni.

Durant leur séjour en RDC, Didier Reynders et Alexander Croo évoqueront aussi le climat des affaires en RDC et l’instabilité endémique dans l’est du pays, qui reste le premier partenaire de la Coopération belge.

Ils se rendront ainsi à Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, frontalière du Rwanda et de l’Ouganda. Cette région pullule de groupes armés locaux et étrangers, dont les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR), sommés de déposer les armes au plus tard le 2 janvier dernier mais qui ne l’ont pas fait. Et l’offensive promise par l’armée congolaise contre les FDLR tarde à se concrétiser alors que la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) refuse de fournir son aide logistique, stratégique et opérationnelle aux Forces armées de la RDC (FARDC) en raison de la présence de généraux contestés au sein du commandement militaire congolais.

Avec leur départ de Kinshasa, prévu mercredi soir, les deux ministres devraient encore rencontrer Joseph Kabila.

Lors d’une récente rencontre avec les principaux ambassadeurs occidentaux à Kinshasa, Joseph Kabila avait réaffirmé que la RDC était « un Etat souverain » et fustigé « le comportement général des membres du corps diplomatique, qui ne paraît plus obéir aux règles et aux principes qui sont édictés par les différentes conventions internationales.

Share Belga et lappelafricain.com
   
 
 
Politique
Presidentielle 2018: L'Accord de Nairobi salué par l'UDPS et l’UNC
Jean-Bodouin Mayo et Jean-Marc Kabund, respectivement Secrétaire général de l'UDPS et de l'UNC, ont tenu une conférence de presse conjointe ce samedi à Kinshasa, félicitant les ... ... [Lire]

Economie
Banques de développement: Remédier au déficit de financement des infrastructures
À l’occasion de l’Africa Investment Forum, une dizaine de banques de développement tentent de faire aboutir une soixantaine de projets. Et de progresser sur un point : leur lenteur dans le traitement des dossiers.... [Lire]

Santé
Ebola à Beni : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire
En mission en Rdc depuis lundi 5 novembre 2018, le Secretaire général adjoint de l'Onu, Jean Pierre la Croix a salué le travail qu’abattent le gouvernement de la RDC, les agences onusiennes et les différents acteurs engagés dans la riposte à cette... [Lire]

Santé
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre" ... [Lire]

Economie
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
La RDC compte se doter des centrales hydroélectriques à petite échelle qui seront construites dans les milieux ruraux grâce au projet MCH (Mini et micro centrales hydroélectriques) lancé par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires multilat... [Lire]

Politique
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique de cette élection. Le Congo a mis des moyens de côté pour ce faire  ... [Lire]

Santé
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé... [Lire]

Economie
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un ... e PNUD est l'un des principaux organismes multilatéraux de développement. Présent dans 9 provinces de la RDC, ... ... [Lire]

Politique
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert ce dimanche 24 juin, sur toute l’étendue du territoire nationalLa réception des candidatures est organisée du 24 juin au 08 juillet pour les élections provinciales. Les Bureaux d... [Lire]

Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

 
Presidentielle 2018: L'Accord de Nairobi salué par l'UDPS et l’UNC
Banques de développement: Remédier au déficit de financement des infrastructures
Ebola à Beni : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer