Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Diplomatie Page d'Accueil
Mandat illimité : La tradition des présidents à vie doit être finie, en Afrique

« Plus question pour les dirigeants africains de rester accrochés au pouvoir, même lorsqu’ils ont déjà dépassé le délai constitutionnel », a indiqué Tom Malinowski, Secrétaire d’Etat à la Démocratie, aux droits de l’homme et au travail, à l’issue d’un point de presse organisé en la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis en République démocratique du Congo. Il a reconnu que beaucoup de progrès sur les plans politique, sécuritaire et de la Société civile ont été accomplis en Rdc. Il croit cependant que la Rdc peut atteindre de bons résultats en ces domaines. Il a appuyé l’initiative du dialogue en RDC qui, selon lui, doit se focaliser sur la question du processus électoral.

Plus rien ne sera comme avant. En Afrique, l’on tend vers la fin de pouvoir à vie. Plus question pour les dirigeants africains de rester accrochés au pouvoir, même lorsqu’ils ont déjà dépassé le délai constitutionnel. En visite de travail dans la région des Grands Lacs, Tom Malinowski, sous secrétaire d’Etat américain à la Démocratie, aux Droits de l’Homme et au Travail, a rappelé jeudi 04 juin 2015 à Kinshasa la position de son gouvernement sur ce sujet. Il a, affirmé que le gouvernement de son pays est préoccupé par ce qui se passe sur le plan politique dans la région des Grands Lacs, où les chefs d’Etats sont très souvent tentés de fouler aux pieds les dispositions constitutionnelles limitant le nombre des mandats présidentiels.

Ainsi pour promouvoir la démocratie en Afrique et ailleurs, « la tradition des présidents à vie doit être finie, en Afrique, tout comme en dehors de l’Afrique », a fait savoir le Secrétaire d’Etat adjoint américain, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée en la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis en République démocratique du Congo.

A l’étape de Kinshasa, Tom Malinowski qui a eu des échanges avec quelques membres du gouvernement central de la Rdc, a reconnu que beaucoup de progrès sur les plans politique, sécuritaire et de la Société civile ont été enregistrés. Il croit cependant que la RDC peut atteindre de bons résultats en ces domaines. Même sur le plan sécuritaire, Tom Malinowski croit que la République Démocratique du Congo peut toutefois vaincre les différents groupes armés sur son sol. Si bien, a-t-il renchéri, « tout dépend des actions du gouvernement congolais et de notre capacité à travailler ensemble ».

Avec les membres du gouvernement de la RDC, notamment le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, les ministres des Affaires étrangères et de la Justice, plusieurs sujets ont été abordés, dont les plus importants ont tourné autour de l’alternance politique en RDC, prévue en 2016. Ils ont également évoqué les questions liées à la sécurité, à la justice et à la nécessité de la coopération entre la MONUSCO et le gouvernement congolais. Son souhait est que la Monusco et le Gouvernement de la République continuent de travailler ensemble pour éradiquer les groupes armés dans sa partie orientale.

S’agissant du processus électoral en cours en RDC, Malinowski n’a pas caché l’idée de son gouvernement, qui ne veut plus que les dirigeants africains aillent au-delà des mandats constitutionnels. Car pour son gouvernement, le respect du délai constitutionnel est capital pour garantir la démocratie. Il a, sur ce point précis, appuyé l’initiative du dialogue en RDC qui, selon lui, doit se focaliser sur la question du processus électoral. Il a, par contre dit que «  ce dialogue ne soit pas une occasion pour le régime en place de ne pas respecter le calendrier électoral et la constitution », a-t-il martelé.

Revenant sur l’affaire de la fosse commune de Maluku, l’homme politique américain a souhaité la mise en place d’une commission d’enquête internationale. Par cette occasion, il a salué la franchise du Gouvernement congolais, quand bien même il a proposé si possible à l’exhumation de ces corps, question avait-il dit, «  de se faire une idée par rapport aux circonstances de leur mort ». Juste après sa conférence de presse, Tom Malinowski a quitté le sol congolais.

Du moins, le sous secrétaire n’a pas voulu répondre à certaines de nos questions, notamment celles de savoir : pourquoi le Gouvernement des Etats-Unis ne respectent-il pas la souveraineté des Etats Africains. Que dit le Gouvernement américain par rapport au rapport du site voltairenet qui l’accuse d’avoir financé le Djihadiste pour affaiblir les Etats Africains ? Quelle est sa position vis-à-vis de Nicolas Sarkozy qui a fragilisé la Libye par l’assassinat d’un Chef d’Etat en fonction, créant par voie de conséquence une instabilité totale de l’Etat libyen ?

En plus, les Congolais qui sont fiers de leur Président de la République qui a manifesté sa volonté de respecter la Constitution et a organisé des consultations en vue d’un dialogue pour des élections apaisées, voudraient que M. Tom Walinowski tienne le même discours au Congo d’en face, au Rwanda, en Ouganda, au Burundi, pourquoi pas en Angola et en Algérie. Sinon, il n’est pas intéressant de manifester une sorte d’acharnement envers le Chef de l’Etat actuel de la Rd Congo, lorsqu’on sait qu’il n’est pas le seul concerné dans cette situation.

Share Pius Romain Rolland/Kongo times
   
 
 
Santé
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre" ... [Lire]

Economie
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
La RDC compte se doter des centrales hydroélectriques à petite échelle qui seront construites dans les milieux ruraux grâce au projet MCH (Mini et micro centrales hydroélectriques) lancé par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires multilat... [Lire]

Politique
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique de cette élection. Le Congo a mis des moyens de côté pour ce faire  ... [Lire]

Santé
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé... [Lire]

Economie
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un ... e PNUD est l'un des principaux organismes multilatéraux de développement. Présent dans 9 provinces de la RDC, ... ... [Lire]

Politique
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert ce dimanche 24 juin, sur toute l’étendue du territoire nationalLa réception des candidatures est organisée du 24 juin au 08 juillet pour les élections provinciales. Les Bureaux d... [Lire]

Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

Politique
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
Les sénateurs congolais ont rejeté l’idée de transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ils se sont ainsi exprimés, vendredi 25 mai à Kinshasa, lors de la plénière sur l’examen du rapport de la commission Environnement, Resso... [Lire]

Politique
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
L’OIF a présenté les résultats de son audit sur le fichier électoral vendredi 25 mai à Kinshasa. Elle note notamment le caractère inclusif et exhaustif du fichier électoral, mais également des faiblesses.... [Lire]

Politique
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
... [Lire]

 
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
Rdc: Quid de la Table Ronde sur les exportations?
Rdc: plus de 300 enfants directement affectés par les violences en 3 semaines (Monusco)
Monusco: des rapports mensuels sur la Rdc attendus dorénavant par le Conseil de Sécurité de l'Onu
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer